Asana n’est pas Yoga

Breaking News : le Yoga n’est pas un sport.

Essayer de mettre son petit orteil derrière sa tête, ce n’est pas du Yoga. C’est du cirque. Et Franchement, tu crois que la meuf qui fait ça elle est plus heureuse que toi ? Ça se saurait non ? Souplesse is not happiness. 

Le travail sur le corps, qu’on réalise en faisant des séries de postures (les Asanas), est très important, mais ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Pratiquer des Asanas nous permet de fortifier, de tonifier et d’assouplir notre corps, pour en avoir une meilleur maîtrise. C’est une porte d’entrée facile et accessible, au vu de l’offre des cours de Yoga qu’on trouve sur le marché (moi-même je rêve de te donner cours).

Par la force des choses, une pratique régulière a des incidences bénéfiques sur le corps. Si le cours est bien donné, toutes les chaînes musculaires sont travaillées : antérieures, postérieures et latérales. Les muscles sont sollicités en profondeur et tout en longueur, ce qui évite l’effet gonflette. C’est d’ailleurs parfois un peu frustrant, car les muscles profonds se tracent moins vite et de manière moins visible qu’en faisant des exercices qui sollicitent les muscles superficiels (musculation, soulever des poids, faire des pompes, etc.).

Si tu cherches à avoir de belles tablettes de chocolat, tu risques de te sentir trompée sur la marchandise (moi après tant d’années j’ai de la mousse au chocolat sur le ventre, c’est déjà ça).

Par contre, une pratique régulière permet de gagner en souplesse, en agilité et en équilibre. Pendant un cours de Yoga, on est amenée à se concentrer sur ce que l’on fait, à ressentir ce qu’il se passe, à observer la manière dont réagit le corps dans telle ou telle posture. C’est une manière très intéressante d’apprendre à se connaître mieux et à connaître ses limites. Identifier les sensations (gêne et inconfort ne sont pas des douleurs), découvrir ses points forts et ses points à travailler. Certaines personnes peuvent être très souples des hanches, mais très raides des parties hautes du corps (épaules, nuque). La manière dont notre corps se comporte dit beaucoup de choses sur qui nous sommes. Celles qui comme moi passent le plus clair de leur temps assises derrière un ordinateur ont tendance à avoir des épaules très raides et les hanches fermées.

Bonne nouvelle : ça se travaille.

Tu as envie de maîtriser ton corps en utilisant les postures plutôt que maîtriser les postures en utilisant ton corps? Yog’with me!

Namasté,