0
Hors du tapis

Améliorer son Yoga grâce au Corona

29 mars 2020

On ne peut pas aller à l’extérieur? Allons à l’intérieur! Et si on profitait du confinement pour améliorer son Yoga? De toute façon on est coincé chez nous, autant mettre ce temps à profit. Plus d’excuse pour ne pas travailler son épanouissement!

Comment ?

Les Cours en ligne

De plus en plus de profs de Yoga partagent leur pratique sur les réseaux, gratuitement ou presque. Non seulement ça nous met en contact avec d’autres gens (et ça c’est chouette), mais en plus ça nous permet de nous maintenir physiquement.

Pratiquer les Niyamas

Cette période particulière est l’occasion d’observer ce qui se passe à l’intérieur de nous. Les postures ne sont qu’une partie du Yoga. Le 2e pilier du système de Patanjali nous pousse à adopter une discipline de vie meilleure pour nous et pour les autres.

Saucha – la propreté

Plus que jamais, la propreté est de mise. On se lave les mains 1000 fois par jour et on évite les contacts physiques non essentiels. Et pourquoi pas profiter de confinement pour se débarrasser de nos mauvaises habitudes?

Sentosa – Le contentement

Rester enfermer chez soi c’est pas forcément marrant. Et si ouvrait les yeux sur tout ce que nous avons, au lieu de pleurer ce que nous n’avons pas ? Quelle chance d’avoir un toit sur la tête, plus de temps libre, un magnifique début de printemps

Tapas – La discipline

Et si on profitait de la période pour faire preuve de force de caractère? Prendre une résolution ferme jusqu’à la fin du confinement. Par exemple, éviter de (trop) s’empiffrer.

Svadhyaya – L’étude de soi

Cet isolement forcé est propice à travailler son intériorité. Savoir qui l’on est, ce que l’on veut, et de dont on a réellement besoin. Loin de la pression sociale et ses convenances.

Isvara Pranidhana –  Dévotion à Dieu (ou à une force supérieure)

C’est la période idéale pour cultiver le sentiment d’abandon et de lâcher prise sur tout ce qu’on ne peut pas contrôler. Il faut pouvoir accepter qu’il y a des forces supérieures qu’on ne maîtrise pas.

Pour finir, on RESTE CHEZ SOI, et (si on peut) on se REPOSE.

Article précédent

You Might Also Like