Pranayama – Le contrôle de la respiration

Chapitre II (Sutra 49 à 52) : “La posture maîtrisée sert de base à l’expérimentation du Pranayama – le contrôle conscient de la respiration. Quand le souffle devient long et subtil, le mental automatiquement s’apaise. Dans cet état, le nuage qui obscurcit la lumière se dissout …et le mental devient apte à la concentration”

Meuf, une fois que tu t’es bien entraînée à te plier dans tous les sens, tu peux commencer à observer ta respiration.

Dans le Yoga, la respiration est ESSENTIELLE, car elle transporte l’énergie vitale, le Prana. Les exercices de Pranayama augmentent cette énergie vitale et lui permet de circuler dans le corps.

La respiration est  un élément central de notre vie, et pourtant, personne ne nous a jamais appris à respirer. On la considère comme un réflexe naturel qui nous maintient en vie. Mais dès que l’on commence à l’observer, on réalise que la respiration est bien plus que cela. Elle est connectée à nos émotions et à notre corps et reflète notre état d’esprit.

Prends le temps dès possible d’observer ta respiration. Observe le rythme (rapide ou lent) , la texture du souffle (saccadé ou continu), la température de l’air, qui entre et qui sort, etc. Souvent dans les périodes de stress, on a tendance à augmenter la cadence, ou à faire des apnées. Le contrôle de la respiration permet d’améliorer de nombreux aspects de notre vie (meilleur sommeil, moins de stress, plus d’énergie, etc.).

Il existe des tas d’exercices de Pranayama qui sont toutes basées sur les trois techniques fondamentales de la respirations:

  • L’inspiration
  • L’expiration
  • La rétention (partie la plus importante)

Dans la philosophie, on dit que la longévité des êtres vivants est calculée sur base du nombre total de respirations durant leur vie. Si on parvient à diminuer ce rythme, on augmente la durée de vie.

Ce type d’exercice constitue également une porte d’entrée vers l’état méditatif.

Envie d’aller plus loin? C’est par ici!

Namasté,