La vie de maman

La grossesse: entre bonheur et désagréments

5 mai 2020

Du bonheur, mais pas uniquement…

2 petites barres bleues: enceinte! Bonheur, larmes de joie. Et puis larmes de panique. Enceinte?! Je ne suis pas prête, j’y arriverai jamais! En résumé, c’est comme ça que se sont passés mes neuf mois de grossesse. La grossesse est une période qui chamboule tout. Si certaines femmes vivent ces neuf mois dans un état de plénitude absolu, c’est loin d’être le cas de toutes. Socialement, on attend de la femme enceinte qu’elle soit épanouie, en forme, belle et heureuse. Mais parfois être enceinte, c’est nul et ça fait peur. Et on a le droit de le dire.

A peine enceinte, déjà maman

J’ai toujours entendu dire qu’avoir un enfant change tout, mais je ne m’attendais pas à ce que ça commence si vite. Et pourtant c’est le cas. La vie change dès l’annonce de la grossesse. 40 semaines pendant lesquelles tout va se transformer. Ton corps, tes priorités, ton humeur, ta relation au monde, le regard des autres, etc. Et elle va encore changer à la naissance de ton bébé. Même si ça va être génial (promis!), ce n’est pas évident de vivre et d’accepter ces changements.

 Le Yoga prénatal: un allié!

Pratiquer une activité physique pendant la grossesse: un indispensable. Mais pas n’importe quoi et pas n’importe quand. Il faut trouver un bon cours de Yoga prénatal, avec un prof formé à la physiologie de la grossesse. L’avantage du Yoga prénatal c’est qu’il maintient le corps en forme, tout en s’adaptant aux différents stades de la grossesse et en l’accompagnant du début à la fin. En plus des bienfaits physiques, il permet de travailler sur l’acceptation des changements et sur le lâcher-prise. Il permet de créer un premier contact avec le bébé (et ça c’est magique!). Et enfin, les exercices de respirations sont une excellente préparation à l’accouchement.


Contact

Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply