0
La vie de maman

Désagrément de grossesse #3: le corps qui change

12 mai 2020

Voir son corps changer, c’est un challenge de taille (sans mauvais jeu de mot). Alors que le monde entier se réjouit de voir ton ventre s’arrondir, tu te sens lourde et tes jeans te manquent.

On sait que c’est normal, mais ce n’est pas évident de voir son corps changer. Et comme il change tout le temps au cours de ces 9 mois, on n’a jamais le temps de s’habituer à notre nouvelle silhouette.

Les kilos en plus: le poids du bébé, mais pas seulement!

Pendant la grossesse, c’est toute une mécanique qui se met en place pour assurer à la mère et à l’enfant les meilleures conditions durant ces 9 mois. Au final, le poids du bébé ne représente qu’une petite partie du poids total pris pendant la grossesse.

Répartition du poids

Voici comment se répartit le poids d’une grossesse de 13 kg (les chiffres sont donnés de manière tout à fait indicative, une grossesse n’est pas l’autre!)

  • 5 kg :  augmentation du flux sanguin (25 à 40% en plus!), le placenta, l’utérus et le liquide amniotique
  • 3,5 kg : foetus
  • 3,5 kg : graisse accumulée (précieuse réserve d’énergie pour la mère et le foetus tout au long de la grossesse)
  • 1 kg: augmentation de la taille des seins

Ne plus voir ses pieds et perdre l’équilibre

Le ventre s’arrondit au fur et à mesure des semaines, surtout à partir du début du 3e trimestre. Et lorsque tu as la certitude qu’il est physiquement impossible que ton ventre prenne plus de place, la magie de la nature opère et le fait sortir encore plus. Mais ce n’est pas tout! A ces importants changements s’accompagne un changement du centre de gravité, qui perturbe la stabilité et l’équilibre.

Comment le Yoga prénatal aide?

Le Yoga prénatal permet de travailler sur plusieurs fronts: tout d’abord, les enchainements de postures vont permettre au corps de rester ancré et stable. Ensuite, une pratique régulière pendant la grossesse aide à accepter les changements importants que le corps subit. En restant à l’écoute de soi, on limite les désagréments.

Article précédent
Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply