0
La vie de maman

Désagrément de grossesse #4: l’essoufflement, le tournis et les vertiges

14 mai 2020

Tu n’arrives plus à marcher 150 mètres sans avoir l’impression que tu vas mourir? Le moindre aller-retour canapé-petit coin te demande un temps de récupération anormalement long? Tu vois des étoiles chaque fois que tu te lèves? Bonne nouvelle, c’est normal! Moins bonne nouvelle, ça ne disparaitra pas tout de suite.

Que se passe-t’il?

Pendant la grossesse, la quantité de sang augmente de 25% à 40% par rapport au volume sanguin habituel (pour atteindre jusqu’à 5 ou 6 litres). Du coup, les besoins en oxygène augmentent. Non seulement pour la femme enceinte, mais aussi pour le foetus qui a de grands besoins en oxygène. Chaque fois qu’on bouge, on puise dans les réserves d’oxygène. C’est ce qui explique que tu te retrouves rapidement à bout de souffle, que tu as des vertiges ou la tête qui tourne.

Et ce n’est pas tout! Au fil des semaines, le bébé prend de plus en plus de place,  jusqu’à comprimer le diaphragme. Cette compression accentue ces sensations désagréables.

Yoga prénatal, ostéopathie/ kiné: une combinaison gagnante !

Rien de plus normal que d’expérimenter ces sensations désagréables durant la grossesse. Même s’il n’est pas possible de s’en libérer avant la naissance du bébé, Voici 2 alliés de taille qui t’accompagneront durant ces 9 mois: et le Yoga prénatal et l’ostéopathe ou le kiné). Le Yoga prénatal permet de libérer la cage thoracique grâce à certaines posture pour donner plus de souffle, et diminuer certains de ces effets indésirables. Les exercices de respirations permettent de mieux oxygéner le corps et le foetus. Enfin, pratiquer le Yoga prénatal conscientise le corps de ses limites, et permet d’ajuster son rythme de vie hors du tapis.

Les manipulations de l’ostéopathe / kiné permettent quant à elles de dégager le diaphragme pour te permettre de respirer plus librement.

Article précédent
Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply