0
La vie de maman

Désagrément de grossesse #6: les contractions

19 mai 2020

T’es juste en train de rigoler avec une copine et tout à coup ton ventre devient tout dur. Et en plus de durcir, ça tire, ça lance, c’est inconfortable et même douloureux. Et puis, comme c’est venu, ça passe. « Mais c’est quoi ce truc?! », tu te demandes. Réponse: une contraction! La première fois ça surprend et ça peut-être terriblement angoissant, mais pas de panique: c’est normal.

Qu’est-ce que c’est?

Rien de plus normal que de ressentir des contractions pendant la grossesse. Certaines femmes les ressentent dès les premières semaines, mais le plus souvent, elles apparaissent à partir du 2e trimestre. Elles portent le nom de « Contractions de Braxton Hicks » et leur rôle n’est pas de déclencher l’accouchement, mais de préparer le corps au jour-j en faisant une répétition générale.

Les contractions de Braxton Hickx

Les vraies contractions

  • Surviennent une à deux fois par heure, maximum quelques fois par jour
  • Ne sont pas régulières
  • Ne durent pas longtemps (environ 30 secondes),
  • Sont un peu désagréables mais pas vraiment douloureuses. Si elles sont douloureuses, la douleur ne s’intensifie pas à chaque contractions.
  • S’arrêtent parfois lorsqu’on change d’activité ou de position.
  • Peuvent être provoquées par certaines activités d’intensité modérée.
  • Se manifestent souvent par une sensation de serrement à l’abdomen
  • Les sensations irradient dans le haut du ventre, le bas-ventre et le bas du dos.
  • Elles s’accompagnent de douleur et d’une sensation de durcissement de l’utérus.
  • Elles durent minimum 30 secondes.
  • Elles sont régulières et persistantes
  • Elles s’intensifient, durent plus longtemps avec un intervalle de plus en plus rapproché

Quand s’inquiéter et qui contacter?

On commence à se sentir concernée si :

  • Les contractions apparaissent à intervalle rapproché.
  • Elles sont de plus en plus intense.
  • S’il y a des pertes de liquide ou sang.

Dans ce cas, contacte ta sage femme ou ta gynéco. Si c’est la nuit ou le week end, contactes les urgences gynécologiques de l’hôpital le plus proche, ils sont habitués et sauront te conseiller.

Comment le Yoga prénatal peut aider?

Le Yoga prénatal aide à calmer les contractions en travaillant la respiration. Il permet aussi de faire la différence entre le vrai et le faux travail.

Article précédent
Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply