La vie de maman

Désagrément de grossesse #2 : Les sautes d’humeur

6 mai 2020

Une feuille qui tombe d’un arbre, tu pleures. Un chien qui pisse sur le trottoir: une envie de meurtre. Un trou dans ta chaussette, le monde est nul. Un rayon de soleil dans ton salon, la vie est tellement belle. Autre grand classique de la grossesse, et non des moindres: les sautes d’humeur. C’est un peu comme pendant les règles, mais en 1000 fois pire.

Qu’est-ce que c’est?

Les sautes d’humeur sont dues en grande partie aux explosions hormonales qui s’opèrent pendant la grossesse. L’augmentation de la production des hormones perturbent les neurotransmetteurs, ces messagers biochimiques qui régulent nos humeurs (merci les gars, trop sympa). Mais au delà des causes chimiques, certains factures psychologiques sont à prendre en compte. La grossesse est une période de grands chamboulements et il est fréquent voir ressentir des sentiments intenses, comme des angoisses et de la peur, ou des gros moments de déprime.

C’est grave docteur?

C’est n’est ni grave ni inquiétant. La grossesse amène son lot de nouvelles responsabilités, de confrontations, de choix à faire, et une possibilité infinie de tracas qui n’existaient pas jusque là. Et puis il y’a ce sentiment d’ambivalence profond: la joie d’avoir un enfant et la crainte de tout ce qui pourrait lui arriver. Si ces angoisses et déprimes passagères font partie intégrante de la grossesse, elles sont à prendre au sérieux. Il faut en parler avec les accompagnants de grossesse (co-parent, sages femmes, gynéco, etc.), qui sont là pour te rassurer et t’épauler.

Que faire?

  • Parler! Ce n’est pas parce que c’est normal d’avoir le moral qui fluctue qu’il faut le subir. Les sages-femmes et gynécologues sont là aussi pour assurer ton bien-être pendant la grossesse.
  • Si tu es sujette à de grosses phases de déprimes depuis que tu es enceinte: bonne nouvelle! Toutes les idées noires qui sortent pendant la grossesse ne surgissent pas après. Grossesse déprimée, naissance enjouée (je parle d’expérience).
  • Trouver un cours de Yoga prénatal où on apprend à observer ses émotions et à les accueillir.

Une question? Besoin d’un conseil? Contacte-moi!


Contact

Article précédent
Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply